SEISUKE ADANIYA

"La pratique des arts martiaux est un mode de vie qui vise le développement  des qualités nécessaires à sans cesse s'améliorer "

SENSEÏ SEISUKE ADANIYA

Senseï Seisuke Adaniya est né à Okinawa, quelques années après la guerre. Passionné d’Arts Martiaux il commence par pratiquer le judo et le kendo, mais très vite, il s’initie au Karaté et au Kobudo. Après un court passage par le style Uechi Ryu, il se dirige définitivement vers le Shorin Ryu, dont les spécificités correspondent mieux à ses aspirations.



 

Pendant de nombreuses années, il s’entraîne assidûment, en karaté Shorin Ryu, avec Maître Shugoro NAKAZATO et en Kobudo, avec Maître Shimpo MATAYOSHI : deux grands Maîtres okinawaiens qui seront ses modèles et dont il appliquera les préceptes tout au long de sa vie.



Vers la fin des années 1970, Maître Adaniya vient en France pour y enseigner les Arts Martiaux d’Okinawa et, finalement, décide d’y rester pour y fonder une famille. C’est alors le temps du passage de ses divers diplômes nationaux qui lui donneront la légitimité nécessaire pour enseigner sur le territoire français. En 1987, avec son épouse, il crée le NIPPON BUDO CLUB.



Après presque 50 ans d’un entraînement quotidien mené dans le respect absolu des traditions d’Okinawa, Maître Adaniya pourrait s’enorgueillir d’avoir acquis une expérience solide, mais ce n’est pas bien le connaître que de croire qu’il va se contenter de ce qu’il a appris, au contraire, il pense qu’il peut toujours mieux faire…


C’est, d’ailleurs, dans cette perspective, qu’il y a 20 ans, il a décidé de démarrer des recherches sur les origines du karaté traditionnel pour en comprendre les techniques tenues secrètes et en apprendre les principes fondateurs.


Après avoir analysé sa propre pratique et travaillé avec les meilleurs experts qu’il ait pu rencontrer, il a maintenant décrypté les mécanismes régissant le renforcement de l’équilibre et le développement de la force interne. Devenir plus fort tout en protégeant son capital santé est la voie que Maitre Adaniya à choisi.​​



Après 50 ans de pratique et 20 ans de recherches, il a atteint son objectif et est en mesure, maintenant, de le matérialiser à travers une méthode d’entraînement (bientôt terminée) dont il commence à voir les effets bénéfiques sur ses propres élèves.​



Pour conclure et mieux comprendre l’état d’esprit de Maître Adaniya, voici quelques-unes des règles qu’il s’applique à lui-même :

 

1 – Travailler régulièrement : s’entraîner le plus souvent possible pour garder (ou retrouver) une bonne condition physique et pour pouvoir mémoriser l’apprentissage des techniques.

2 – Faire preuve de patience : accepter de répéter indéfiniment les techniques de base afin d’automatiser les gestes et d’en ressentir les effets pour pouvoir les perfectionner.

3 – S’entraîner avec humilité : apprendre avec simplicité, en acceptant les conseils. Ne jamais penser « je sais » car il n’y a pas d’obstacle plus efficace pour stopper définitivement toute progression.

4 – Respecter les traditions : les « Anciens » avaient déjà tout découvert dans ce domaine et c’est les honorer que de respecter leur mémoire.

© Nippon Budo Club. All rights reserved.

IKI DIGITAL   Florent Cassiani Ingoni

  • w-facebook
  • w-tbird
  • w-flickr