Un style souple et varié fait pour le combat rapproché

NOTRE ECOLE : le karate shorin ryu

Le style pratiqué au Nippon Budo Club est le Shorin Ryu, style d’Okinawa.
Shorin est la lecture okinawaienne de Shaolin, par référence au fameux style d'origine chinoise.
Le Shorin Ryu regroupe essentiellement des tendances issues du Shuri Te et quelques apports pris au Tomari Te.



 

Le Shorin  Ryu est divisé en trois branches principales :
-Le Sukunai Hayashi Ryu
-Le Kobayashi Ryu
-Le Matsubayashi Ryu



Le Nippon Budo Club est rattaché à la branche Kobayashi Ryu, nom choisi par Shochin Chibana (1885-1969) important disciple d’Anko Itosu, au même titre que Gishin Funakoshi (créateur du style Shotokan) ou Kenwa Mabuni (créateur du style Shito Ryu).



Shochin Chibana figure parfois dans certaines généalogies sous son nom japonais  (Chojin Kuba). Dès l'âge de quinze ans, Maître Chibana fut le disciple de Maître Itosu, grande légende du karaté à qui l’on doit la série des katas "Pinan" et l’introduction des leçons de karaté dans les écoles primaires et secondaires d'Okinawa.


A trente-cinq ans, en 1920 Shoshin Chibana crée le style Kobayashi Ryu et ouvre un dojo dans la ville de Shuri. Enseignant de très grande réputation, Maître Chibana fut le premier président de l'Okinawa Karate Do Renmei, fondé en 1956 et de l'Okinawa Shorin Ryu Karate Kyokai, créé en 1961. Il s'éteignit en 1969 à l'âge de quatre-vingt-quatre ans.


Ses trois principaux disciples étaient : Yuchoku Higa, Shuguro Nakazato (Maître de Sensei Adaniya) et Katsuya Miyahira.



Maître Shuguro Nakazato, né en 1920, est l’un des grands maîtres actuels du Shorin Ryu d'Okinawa.
Il découvre le karaté en 1935 avec Iju Seiichi. Après la guerre, en 1945, il devient l'élève de Maître Chibana. En 1951 il ouvre son premier Dojo (Chibana dai ichi dojo) et en 1955 il reçoit des mains de
son maître le titre de "Shihan" et ouvre un second dojo à Aja : le « Shorinkan »  (maison du Shorin).

En 2000, Maître Shuguro Nakazato est honoré du titre de « Trésor Culturel vivant d’Okinawa» par le Gouvernement Japonais, en reconnaissance de son savoir et de sa longue expérience au service des Arts martiaux d’Okinawa.

© Nippon Budo Club. All rights reserved.

IKI DIGITAL   Florent Cassiani Ingoni

  • w-facebook
  • w-tbird
  • w-flickr